ReLoad

Thierry Jaouen ~ WikiBlog
"Rien à foutre d'être lu, tant que je peux me relire."

Outils pour utilisateurs

Outils du site


blog:2014:10:08:drbd_avec_internal_meta-data_et_snapshot

DRBD avec Internal meta-data et snapshot

Lorsque les “meta-data” sont internes, le snapshot et le mountage requirent un peu de méthode.

~~READMORE~~

Methode 1

Après le snapshot, préciser le type de filesystem a mounter.

Exemple:

# sync
# lvcreate -s -L 1G -n my-snapshot /dev/vg0/my-disk

Corriger les erreurs éventuelles:

# e2fsck -f /dev/vg0/my-snapshot

Et alors, on essaye simplement:

# mkdir /mnt/tmp
# mount /dev/vg0/my-snapshot /mnt/tmp
mount: unknown filesystem type 'drbd'

Ce qui est normal, si les meta-data sont “internal” : il faut préciser le file-system. Donc:

# mount -t ext4 /dev/vg0/my-snapshot /mnt/tmp

Methode 2

Après le snapshot, il faut créer une nouvelle “resource” à la main.

Exemple:

# sync
# lvcreate -s -L 1G -n my-snapshot /dev/vg0/my-disk

D'abord on regarde les “/dev/drbd?” libre. Pour moi, ça sera le “minor 9”.

# drbdsetup 9 disk /dev/vg0/my-snapshot /dev/vg0/my-snapshot internal --set-defaults --create-device

On remarque que “/dev/drbd9” est créé et associé au disk “/dev/vg0/my-snapshot” .

# drbdsetup 9 role
Secondary/Unknown

On devient “Primary”:

# drbdsetup 9 primary

On verifie que le file system n'est pas cassé (à cause du snapshot en plein vol) :

# e2fsck -f /dev/drbd9

On mount:

# mkdir /mnt/tmp
# mount /dev/drbd9 /mnt/tmp

Voila.

Plus tard, lorsqu'on a fini :

# umount /mnt/tmp
# drbdsetup 9 down
# rm /dev/drbd9
blog/2014/10/08/drbd_avec_internal_meta-data_et_snapshot.txt · Dernière modification: 2014/10/08 09:57 par thierry