ReLoad

Thierry Jaouen ~ WikiBlog
"Rien à foutre d'être lu, tant que je peux me relire."

Outils pour utilisateurs

Outils du site


blog:2013:04:03:kimsufi_le_retour

Kimsufi, le retour

A partir de l'interface Manager de chez OVH, j'ai ré-installé mon serveur kimsufi avec Debian 6 64bit…

Mais le résultat final me déplait. Donc, voila comment j'ai installé Debian 6 (Squeeze) , le seul, le vrai, l'original. (Sans booter sur une image disk Debian, ça serait trop facile :-) )

~~READMORE~~

Ce qui me déplait

Ce qui me déplait aprés l'installation proposé par OVH:

  • /dev/md0 est dans les choux ?
  • uname -r me retourne: 3.2.13-grsec-xxxx-grs-ipv6-64
  • lsmod me retourne: Opening /proc/modules: No such file or directory
  • swap sur 2 disks !

Donc, on va faire le ménage et re-installer quelques bricoles.

Sécurité

Virer /root/.ssh/authorized_keys2 .

Virer la ligne a propos de “rtm” dans le fichier /etc/crontab , et puis taper: /etc/init.d/cron reload

Commenter ce qu'il y a dans /etc/rc.local , mais garder le “exit 0” a la fin.

Restaurer le fichier /etc/issue avec:

Debian GNU/Linux 6.0 \n \l

Créer de nouvelles clés DSA / RSA pour ssh , sans passphrase ! :

# ssh-keygen -t rsa -f /etc/ssh/ssh_host_rsa_key
# ssh-keygen -t dsa -f /etc/ssh/ssh_host_dsa_key
# /etc/init.d/ssh restart

Changement de Kernel

D'abord, mettre a jour /etc/apt/sources.list

Par exemple:

deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ squeeze main contrib non-free
deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ squeeze main contrib non-free

deb http://security.debian.org/ squeeze/updates main contrib non-free
deb-src http://security.debian.org/ squeeze/updates main contrib non-free
                       
deb http://ftp.debian.org/debian/ squeeze-updates main contrib non-free
deb-src http://ftp.debian.org/debian/ squeeze-updates main contrib non-free
# aptitude update

Installer le kernel:

# aptitude install linux-image-amd64

Purger 2 ou 3 conneries:

# aptitude install

Préciser les locales “UTF-8”

# dpkg-reconfigure locales

et on est en France:

# dpkg-reconfigure tzdata

Changer l'ordre des noyaux proposé:

# cd /etc/grub.d/
# mv {0,2}6_OVHkernel

Et mettre a jour la conf de grub.

# update-grub

Virer les trucs inutile dans /etc/network/interfaces : comme ipv6 par exemple, que je n'aime pas.

Mettre un “hostname” correcte:

echo "myhost" > /etc/hostname

Mettre en phase /etc/hosts avec par exemple:

127.0.0.1 localhost.localdomain localhost
127.0.1.1 myhost.mydomain myhost

Et aussi /etc/resolv.conf :

search mydomain
nameserver 127.0.0.1
nameserver 213.186.33.99

(je reviendrai pour corriger bind! )

# /etc/init.d/hostname start

Rebooter.

Aprés reboot

# grub-mkdevicemap 

Et vérifier le fichier /boot/grub/device.map

Et puis aussi:

# dpkg-reconfigure grub-pc

Virer la référence au noyau “ovh”.

# cd /etc/grub.d
# rm 26_OVHkernel
# update-grub

ipv6

Moi, je le vire… mais faites comme vous voulez.

LVM et swap

On va utiliser /dev/md0 qui est libre (contrairement de md1 et md2 )

swap

Le virer, pour le recréer plus tard dans LVM.

# swapoff -a

Et puis retirer les références a ce swap dans /etc/fstab .

md0

Créer une nouvelle partition “RAID” logiciel.

J'utilise “parted” , plutôt que “fdisk” ou “cfdisk”.

# aptitude install parted

Etat des lieux:

# parted /dev/sda print
Model: ATA ST1000DM003-9YN1 (scsi)
Disk /dev/sda: 1000GB
Sector size (logical/physical): 512B/4096B
Partition Table: msdos

Number  Start   End     Size    Type     File system     Flags
 1      2097kB  538MB   536MB   primary  ext3            boot, raid
 2      538MB   23,1GB  22,5GB  primary  ext4            raid
 3      23,1GB  24,2GB  1073MB  primary  linux-swap(v1)

Idem, pour /dev/sdb .

La même en chose en unité “secteur” :

# parted /dev/sda unit s print
Model: ATA ST1000DM003-9YN1 (scsi)
Disk /dev/sda: 1953525168s
Sector size (logical/physical): 512B/4096B
Partition Table: msdos

Number  Start      End        Size       Type     File system     Flags
 1      4096s      1050623s   1046528s   primary  ext3            boot, raid
 2      1050624s   45088767s  44038144s  primary  ext4            raid
 3      45088768s  47183871s  2095104s   primary  linux-swap(v1)

Donc, vire les swap:

# parted /dev/sda rm 3
# parted /dev/sdb rm 3

Créer partition “RAID”

# parted /dev/sda mkpart primary ext2 45088768s 1953525167s
# parted /dev/sda set 3 raid on

Idem pour /dev/sdb

# mdadm --create /dev/md0 --level 1 --raid-devices=2 /dev/sda3 /dev/sdb3
# cat /proc/mdstat 
Personalities : [raid1] 
md0 : active (auto-read-only) raid1 sdb3[1] sda3[0]
    954217040 blocks super 1.2 [2/2] [UU]
      resync=PENDING
...

Completons le fichier /etc/mdadm/mdadm.conf avec le nouvelle partition RAID:

# mdadm --detail --scan
ARRAY /dev/md1 metadata=0.90 UUID=006d0c49:2d6ea534:a4d2adc2:26fd5302
ARRAY /dev/md2 metadata=0.90 UUID=6585ba72:e4623e68:a4d2adc2:26fd5302
ARRAY /dev/md0 metadata=1.2 name=ns1:0 UUID=d82329a5:4889c83c:98191bf0:d672299d

Copions la ligne /dev/md0 dans le fichier (a la suite des autres déclarations par exemple).

Mais peut importe. Créons LVM.

# pvcreate /dev/md0
Physical volume "/dev/md0" successfully created
# vgcreate vg0 /dev/md0
Volume group "vg0" successfully created
# lvcreate -L 1G -n sys_swap vg0
# mkswap -f /dev/vg0/sys_swap

Remettre le swap dans /etc/fstab , par exemple:

/dev/mapper/vg0-sys_swap none swap sw           0       0

Ou mieux:

# blkid

Et puis copier le “UUID” du swap dans le fstab, par exemple:

UUID="f03fbd59-d929-405a-8cdb-3fefb03f8ffd" none swap sw           0       0

Et enfin

# swapon -a

Voila.

blog/2013/04/03/kimsufi_le_retour.txt · Dernière modification: 2013/04/03 16:58 par thierry